L'ENERGIE SOLAIRE

Le soleil, bien que distant de plus de 150 millions de kilomètres de nous, est notre plus grande source d'énergie même si elle est intermittente avec l'alternance jour / nuit.

L'énergie solaire peut être convertie en luminosité dans l'habitat mais aussi en chaleur ou en électricité; elle permet de s'orienter vers l'autonomie énergétique à l'échelle de l'habitat voire du quartier. L'énergie solaire n'entraîne ni d'émissions polluantes, ni de formation de déchets dangereux.

Faire du solaire c'est participer à la protection de l'environnement, et notamment à la réduction de l'effet de serre qui est responsable du réchauffement de la planète et menace d'en modifier durablement le climat.

Cet effet de serre résulte principalement de l'accumulation dans l'atmosphère du gaz carbonique (CO2) que produit tout combustible fossile (fioul, charbon, gaz…). Il faut savoir que 1m² de capteur solaire permet d'éviter l'émission de 350 kg de CO2 en une année. Si l'on compare cela aux rejets d'une voiture, 1 m² de capteur solaire correspond à ce que rejette une voiture quand elle parcourt 2500 km. Par ailleurs, l'utilisation du solaire permet de préserver les énergies non renouvelables (pétrole, gaz, charbon, uranium) et de les réserver à des emplois spécifiques pour lesquels il n'existe pas d'alternative aujourd'hui. 

Chauffage et eau chaude solaires (soleil -> chaleur) La production d'eau chaude sanitaire nécessite que des températures avoisinant les 50 à 60°C et les systèmes pour le chauffage peuvent même être de 25°C dans le cas de planchers chauffants.

Grâce aux capteurs solaires, cette chaleur à basse température peut être obtenue à partir du soleil en captant son rayonnement sur des surfaces planes. Le chauffe-eau solaire : CESI, couvre environ 60 à 65 % des besoins d'eau chaude annuels. Le chauffage lui, devra faire appel pour être performant à la technologie du plancher solaire direct. 

L'électricité solaire photovoltaïque (soleil->électricité) L'effet photovoltaïque, découvert par le physicien Becquerel en 1839, permet la conversion directe du rayonnement solaire en électricité lorsque les photons (particules de lumière) parviennent à mettre en mouvement les atomes de certains matériaux. C'est seulement en 1954 que cette découverte fut appliquée. Toutefois, le rendement énergétique n'est que de 5 à 20% (il frôle les 80% en laboratoire), le reste se dissipant sous forme de chaleur. De plus, ce rendement diminue lorsque les panneaux voient leur température monter. Une cellule solaire fait appel à des matériaux semi-conducteurs utilisés en électronique : le silicium très présent dans la nature est le plus utilisé.

Catégorie: